d

UN PROJET À CONCRÉTISER ?!

Confiez-le nous, avec Tût-Tûte ça roule !

n

Tût-Tûte

Digital nomads : Travoyageurs 2.0

Les « Digital nomads : Travoyageurs 2.0 », qui sont-ils?!

Vous avez sans doute déjà entendu ce terme qui semble être à la mode en ce moment… On pourrait le traduire par « voyageur numérique ». Vous en conviendrez donc que l’on peut englober un certain nombre de personnes dans cette communauté.

Peu importe son profil, un digital nomad ce caractérise par l’association de deux passions : le voyage et le numérique.  C’est une sorte de vagabond des temps moderne qui rejette la sédentarité et qui décide de vivre et de travailler sans bureau fixe en restant connecté.

Avec l’explosion d’internet et des réseaux sociaux, il est désormais possible de travailler à travers le monde et de générer des revenus pour allier autonomie financière et son envie de voyager.

Un mode de vie alternatif qui se démocratise pour de nombreux jeunes travailleurs en quête de liberté.

“Digital nomads : Travoyageurs 2.0”, mais qui sont-ils ?!

Aujourd’hui, ils sont nombreux à avoir fait le choix de vivre de voyage tout en subvenant à leurs besoins. Et il est bon de rappeler que les digital nomads ne sont pas en vacances ! Sauf preuve du contraire, l’argent ne tombe pas du ciel et il est souvent difficile de trouver sa place dans le numérique car c’est un secteur d’activité qui attire de plus en plus.

Qu’ils soient photographes, vidéastes, créateur de contenus, webdesigner, trafic managers, influenceurs, graphiste, développeur web, bloggeurs… Les digital nomads sont obligés de vivre au rythme des opportunités qui s’offrent à eux !

La plupart d’entre sont des freelances vivant de leur passion et ce n’est pas la voie la plus prospère pour toucher le pactole rapidement.

D’ailleurs, si l’on reste cartésien, la motivation de ces nouveaux travailleurs vient essentiellement de la liberté que procure cette manière de vivre et non pas de l’argent facile que l’on peut gagner de celle-ci…  C’est une grande aventure faite de découvertes, de rencontres et qui permet souvent de se recentrer sur soi-même…

Le digital nomad est en challenge perpétuel avec lui-même… Il est créatif, il se renseigne, il se surpasse et ainsi il développe ses compétences à chaque nouveau défi qu’il se lance. C’est un autodidacte polyvalent qui prend souvent son inspiration de ses virées voyageuses…

Se sentir libre et se lever avec un nouveau décor chaque matin permet souvent un épanouissement intérieur qui augmente la concentration et la performance au travail.

Pourquoi avons-nous fait ce choix ?!

Quand nous avons pris la décision de quitter nos emplois parisiens, nous n’étions initialement pas prêts à l’idée de travailler sur les routes. Nous aspirions à voyager et découvrir l’Europe, certes, mais surtout pour faire une pause dans nos vies de jeunes travailleurs et dans le but de nous recentrer sur nous-mêmes. Il n’était pas question de travailler…

Cette idée de continuer le voyage tout en générant un revenu est venue pendant ce premier road trip en Scandinavie. Quand on goûte à la liberté, on y prend goût… Notre projet ROS, nous a aidé à nous construire et nous a éveillé à la découverte ! Nous nous sentions tellement bien et en phase avec nous-même lors de ce voyage que nous avons souhaité continuer sur la route des sourires…

Un nouveau défi très simple à relever pour deux apprentis vadrouilleurs comme nous, une fois que nous étions tombés addictes au barounding.

L’idée de travailler en couple tout en allant au bout de notre projet de voyage, nous semblait être une étape supplémentaire dans notre vie à deux qui contribuerait fortement à notre bonheur…

Nous nous sommes donc lancés en tant qu’auto-entrepreneurs communicants et ainsi vivre de notre passion pour ce milieu qui nous était chère dans nos vies parisiennes tout en continuant notre beau voyage !

Notre première expérience de « vanlifers » en Scandinavie nous a conforté dans le fait que nous étions souvent dépendants de notre propre jugement et que l’on se rendait coupable d’être les seuls freins à nos rêves et envies.

Comme l’écrivit V.Hugo :

« Le bonheur est parfois caché dans l’inconnu »…

Le voyage a su nous le confirmer ; nous en avons fait notre credo !

Avec un soupçon de réflexion, pourquoi ne pas tenter cette nouvelle souriante aventure ?!

Comments

Add Comment